18 mars 2008

A propos de quelques anniversaires

Qui s’en souvient aujourd'hui, mais ce 18 mars est l’anniversaire de l’insurrection « parisienne » de 1871, mieux connue sous le nom de « Commune de Paris ».

Nous, Enragés de la Commune libre, expression militante issue de l’occupation du 100-103 boulevard de Waterloo à Bruxelles, du 28 septembre au 17 novembre 2006, tenons à saluer cette saine humanité qui, il y a plus d’un siècle, s’est spontanément soulevée contre la guerre, la misère, le capitalisme et la propriété privée. Ces vaillants combattants, qui ont écrit en lettres de feu des pages glorieuses dans l’histoire des exploités en lutte pour leur affranchissement, aujourd’hui encore, nous montrent la voix à suivre.

Mais, ils sont d’autres dates plus funestes qui nous rappellent la mitraille et le feu dans notre chair :

16 mars 1968, il y a 40 ans : massacre de MY LAI au Vietnam, où des « boys » ont sciemment tué femmes, enfants et vieillards, prouvant une fois de plus, qu’au-delà de toutes les justifications propagandistes concernant « l’ennemi », « le bloc soviétique », « la menace chinoise », « les terroristes », etc., c’est encore et toujours les populations, les civils, les pauvres, les travailleurs, NOUS, qui sommes de la chair à canon pour tous ces massacreurs assermentés…

Du 16 au 19 mars 1988, il y a 20 ans : bombardement chimique contre la population de HALABJA en Iraq. Saddam Hussein, le grand ami des occidentaux à l’époque, fut aidé dans sa funeste besogne par ses alliés : les avions étaient français, les gaz allemands, les capitaux anglais et américains. Quant à son armée de terre, elle était équipée de matériel soviétique…

Le 20 mars 2003, il y a 5 ans, débutait la nouvelle guerre du Golfe durant laquelle des dizaines de milliers de civils ont été assassinés par les forces d’occupation et de maintien de l’ordre de la finance internationale. Aujourd’hui, l’Iraq devient un bourbier comme hier le fut le Vietnam pour l’arrogance des capitalistes. Nous leur souhaitons la plus flagrante défaite et qu’enfin se soulèvent les exploités et les opprimés de la terre entière…

ASSAILLONS IMPITOYABLEMENT TOUTES LES RAISONS D'ETAT

Posté par lacommunelibre à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur A propos de quelques anniversaires

Nouveau commentaire